Plan du site | Contactez-nous
Mission et histoire
En 1983, le gouvernement du Québec a adopté la Loi sur les conseils intermunicipaux de transport dans les régions de Montréal, aujourd'hui appelées les couronnes sud et nord.

En accord avec cette loi, les municipalités de La Prairie, Candiac, Saint-Philippe, Saint-Jean-sur-Richelieu, Saint-Luc et L'Acadie ont constitué le Conseil intermunicipal de transport Le Richelain, communément appelé le CIT Le Richelain. La première assemblée du CIT a eu lieu le 6 décembre 1984 à Saint-Jean-sur-Richelieu. L'origine du nom Le Richelain est relatif à la région d'appartenance, soit la Vallée-du-Richelieu.

En 1991, le CIT a mis fin au contrat de desserte par la Société de transport de la Rive-sud de Montréal (STRSM) et signe un contrat avec le transporteur La Québécoise.

En 1991, une entente multipartite fut signée entre le gouvernement du Québec, représenté par le ministère des Transports et la Société de transport de la Rive-Sud de Montréal (STRSM) permettant l'utilisation de la voie réservée du pont Champlain. Cette voie à contresens a eu un impact majeur dans les temps de parcours et dans la qualité du service aux clients.

En 1997, le CIT Le Richelain a signé un contrat avec la firme Transidev inc. (maintenant sous le nom de Société Gestrans), gestionnaire en transport collectif, afin de gérer ses opérations et voir au développement de son service. Cette convention avait une durée de 3 ans.

En 1997, suite à une entente signée, la composition des municipalités membres du CIT a été modifiée. Le CIT est constitué alors des municipalités de Candiac, La Prairie et L'Acadie.

En 1999, les municipalités membres du CIT ont à nouveau modifié l'entente afin d'inclure la municipalité de Saint-Philippe à son territoire.

En 2001, le CIT Le Richelain a renouvelé le contrat avec la firme Transidev inc. (maintenant sous le nom de Société Gestrans) pour fournir tous les services de gestion nécessaires au bon fonctionnement du service de transport en commun de personnes établi par le Conseil d'administration. Cette convention avait une durée de 3 ans.

En 2002, le CIT a renouvelé son contrat de transport une avec le transporteur La Québécoise. Cette convention avait une durée de 5 ans.

C'est en 2003 que le CIT Le Richelain a modifié à nouveau son entente constitutive afin que le territoire desservi soit tel que celui présent aujourd'hui. L'Acadie a alors été exclue. Cette modification fait suite à la fusion municipale de L'Acadie à la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu en 2001.

En 2004, le CIT Le Richelain a renouvelé le contrat avec la firme Société Gestrans pour fournir tous les services de gestion nécessaires au bon fonctionnement du service de transport en commun de personnes établi par le Conseil d'administration. Cette convention avait une durée de 3 ans.

En 2007, le CIT Le Richelain a renouvelé le contrat avec la firme Société Gestrans pour fournir tous les services de gestion nécessaires au bon fonctionnement du service de transport en commun de personnes établi par le Conseil d'administration. Cette convention a une durée de 4 ans.

En 2007, le CIT a renouvelé son entente avec le transporteur La Québécoise. Cette convention a été renouvelée pour une période de 10 ans.

Plusieurs projets de développement suivront au cours des prochaines années, dans l'objectif ultime de promouvoir le transport de personnes, en augmentant l'offre et la qualité du service offert.